Abonnez-vous et recevez l’essentiel de l’actu par mail chaque semaine

Clic et plume

toujours plus grand…

40 ans… 40 mètres…
Le champion de cette démesure est cette année un marin de 40 ans, Yann Guichard, dont le trimaran Spindrift2 aura la même longueur que l’âge de son capitaine. 40 mètres de long, 23 m de large, 40 m de hauteur de mât, pour 21 tonnes. C’est le plus grand trimaran de course jamais construit et, en tous cas, le premier de cette taille à être mené en solitaire. Le barrer seul, en course, au milieu de 88 concurrents, sur des milliers de milles, semble être un pari déraisonnable pour ce skipper qui a fait ses classes dans la voile légère sur 420 et 470, avant de décrocher une quatrième place aux JO de Sydney en 2000, sur un multicoque Tornado de 6 m.
Mais, quand on demande à cet homme étonnamment calme et maîtrisé s’il n’y a pas une erreur de casting de confier un monstre comme son trimaran à un régatier comme lui, dont la réputation est d’avoir la meilleure finesse de barre du moment, il ne se démonte guère : “C’est peut-être un bateau XXL, mais il est super-vivant. La plupart des grands voiliers ont des réactions de camion. Alors que Spindrift, même si ce n’est pas une mobylette, reste sensible. La preuve : je peux le barrer au feeling, sans même regarder les compteurs.”
Ses ingénieurs ont couplé un vélo aux différents systèmes qui permettent de tirer sur les écoutes, afin de faire travailler les jambes du marin en reposant ses bras. “Heureusement que je me suis astreint à trois heures par jour de préparation physique depuis un an, dit encore Yann, car en plus, avec la taille du bateau, il y a 9 m entre les deux postes de barre je vais donc faire la course de l’un à l’autre.”
Il est arrivé second dans la course de la Route du Rhum..un exploit !
*Le Point

Chronique publiée le 15 novembre 2014
Laisser un commentaire
Leave a comment