Abonnez-vous et recevez l’essentiel de l’actu par mail chaque semaine

Clic et plume

Joyeux anniversaire 🌟🍾💐🍸

Eh, les chéris(es), ce n’est pas le mien, c’est celui de mon chien Pouce.
Cela fait deux ans que je me tape cette boule de poils, le cerveau en mode bêtises, acrobate et bruyante, laissant ses traces de pattes boueuses sur mes baies vitrées et mes plaids en cachemire (😉), la truffe en foufelle, prête à tout…🐶
Bon, je rigole…. !! Je l’aime mon Pouce, il est trop chouette, même avec ses côôôneries, souvent drôles et pardonnables 🐩

Ah, l’anniversaire, vous allez tous y passer, jeunes comme moins jeunes..
Moi, c’était hier.
J’adore ce jour, même s’il rajoute une année à ma vie déjà bien remplie.
Des dizaines de messages bienveillants, des gentilles intentions, des bouquets de fleurs, des « trinquettes » de champagne, des beaux cadeaux, des mots d’amour de mes petits, des appels lointains et présents de mes enfants.

C’est un jour spécial qui nous embarque dans une année supplémentaire.
Je sais, les ennuis vont commencer ou continuer, ça ne va pas s’arranger avec l’âge.. mais, mes amis(es), gardons le cap..
perso, j’ai encore plein de choses à faire ou à voir :

Mes petits enfants grandir, ils sont tellement tout pour moi.
Leur joie de vivre et leur insouciance me permettent de continuer à garder une certaine jeunesse (« oh, ma Chacha, que ty est belle, on ne dirait pas que les années passent sur toi.. »). Jusqu’à quand ? ALWAYS..

Mes enfants s’épanouir dans leur vie professionnelle et sentimentale.. pas de tout repos, j’en conviens ! Mais je les aime et veux les accompagner encore très longtemps ♥️

Mes copains/copines.. indispensables !!!
C’est trop bon de se retrouver et de rire ensemble. Les années ne changent pas notre amitié.
Nous sommes tous dans le même bain..😄
Faites l’expérience, lorsque vous bigophonez à un pote, il y aura toujours une opération à venir, un petit bobo au genou ou un lumbago dans la conversation !
Ils font partie de ma vie et pour rien au monde, je ne voudrais les perdre !

Les virées entre camarades..
Mes jambes me portent encore, mon cerveau est encore en ébullition, ma curiosité est encore intacte.. il y a juste un petit virus qui m’empoisonne la vie.
Il ne va quand même pas m’interdire de bouger et de voir le monde. Il me reste quelques (beaucoup) d’années à vivre et j’aimerais en profiter !
Du balai, monsieur Covid, Delta, Omicron et autres..

Mes petites chroniques.. vous les aimez ? Vous les aurez aussi longtemps que mes doigts (arthrosiques ?😄)pourront tapoter sur ma tablette à la vitesse du TGV.

Bref, c’est vrai qu’ici, je n’ai regardé que mon nombril 😇, mais ça fait du bien de temps en temps.
Irma (un petit crabe sournois apparu le jour de l’ouragan, il y a quatre ans) m’a permis de relativiser les choses et de savourer chaque année qui se présente ! 😘😘💃
Bon anniversaire Chacha.. 🌟

www.clicetplume.com

Chronique publiée le 2 décembre 2021
Laisser un commentaire

Clic et plume

Fais moi du couscous chéri..

Votre Chacha a mis sa djellaba préférée (euh….son jean préféré 😉) pour aller rendre visite à nos amis marocains.

Marrakech m’avait déjà ouvert ses jolies portes il y a 50 ans, lors de mon voyage de noce.
Amoureuse, je ne voyais que mon Pierrot.. le reste, c’était du pipi de chat !
Alors, aujourd’hui, j’ai découvert la ville avec sa Médina et ses souks.
Je suis partie avec deux super copines aussi énervées que moi..

Première étape : l’avion
Fiche sanitaire à remplir , pass sanitaire à présenter, que du sanitaire pour monter dans ce grand coucou.
Un gentil monsieur nous a conduites à l’aéroport de Beauvais qui proposait des horaires convenables et non pas des levers à pas d’heure pour le retour (on a gagné une journée 😉)
Première expérience du Maroc.. au bout de quelques temps, ma voisine a entonné des chants religieux en levant les mains au ciel et en se penchant sur sa tablette ! C’était sa troisième prière de la journée (sur 5)..
Je me voyais déjà à genoux dans l’allée pour invoquer notre Dieu, mais par pudeur, je me suis reprise..

Deuxième étape : Marrakech
Mes amis(es), quelle histoire. Nous sommes arrivées dans la nuit. Notre Riad étant situé dans la Médina, il nous a fallu circuler dans des ruelles à peine éclairées, aussi étroites que mon couloir. Des dizaines de chats errants passaient à travers nos jambes et nous avons même côtoyé un pauvre bougre qui dormait à même le sol 😡..
Je me voyais déjà prise dans un guet apens, laissant valise et passeport, le couteau sur ma petite gorge et ma langue coupée (bon, j’exagère un peu, mais c’est pour vous dire notre frayeur..)🥷
Heureusement, notre gentil chauffeur, Ahmed nous guidait et nous rassurait !

Troisième étape : le Riad
Superbe… rien à redire, si ce n’est le froid le matin lorsque nous mettions nos petits petons sur le sol carrelé de zelliges.
Pas de toit, donc frissons assurés..
Et puis, et puis… la prière à 6 h du matin, surprenant !🕌
Najat nous a concocté des plats à tomber par terre. Waouhhhh les tagines 👏👏

Quatrième étape : les souks
Alors, là, les cops, je me suis éclatée !
Reine de la négociation (voir précédents boulots), je m’en suis donné à cœur joie.
Voyant arriver trois gazelles, les prix grimpaient à la vitesse de l’éclair. Crétinus (ceci n’est pas une injure..), ils ne voyaient pas à qui ils avaient affaire ! Un regard entre nous et pouf.. on ressortait avec l’objet convoité payé à un prix plus que raisonnable.. non, mais !!!!
Nous étions surnommées « les Princesses de Monaco ».. trop cool 🌞😇
Qui qu’était Charlène, Charlotte ou Caroline ?
A vous de deviner..

Quelle ville envoûtante… surprise au premier abord par la saleté, le bruit et la poussière, je me suis laissée embarquée par l’atmosphère et la gentillesse des marocains.
Un petit bémol.. la plupart des bars ne servent pas d’alcool.. très embêtant pour les trois camarades qui rêvaient d’un verre de vin blanc sur la Place Djeema el fna.
Ne vous en faites pas, nous nous sommes rattrapées sur la terrasse de notre Riad, avec le coucher de soleil à l’horizon.

Voilà, mes cheris(es) le motif de mon absence sur Clic et Plume..
Très beau voyage avec des amours de copines.
Ah, au fait, s’il vous vient l’envie de vous évader au pays du couscous, n’oubliez pas de retirer vos données cellulaires sur votre téléphone… 110€ pour moi avec blocage du forfait pour cause de dépassement. Merci Orange 🍊 !!

www.clicetplume.com


Chronique publiée le 22 novembre 2021
Laisser un commentaire

Clic et plume

Le bazaaaarr…

Le foutoir, le bastringue, le désordre, le bôôôôdel..🤨

Eh oui mes chéris(es), les années passant et la maison de retraite avançant à grands pas, je me suis décidée à attaquer par là où ça fait mal.. les travaux.

Suis dans mon « home »depuis des lustres et il était temps de lui redonner une seconde jeunesse.
Le parquet prenait de l’âge, les peintures ressemblaient à une peau de pangolin (zou…. On cherche dans le dico !😇) et ma cuisine n’était plus d’actualité.
Je ne pouvais plus voir en peinture le carrelage blanc de mon entrée.. vous imaginez les traces de pattes de mon toutou ?
Bref, ma décision était prise, on rentre en guerre !!!!🙃

Après la visite, en début d’année, de six où sept entreprises triées sur le volet, la moitié seulement a « pris la peine » de m’envoyer leur devis. Les autres ont fait le mort ! Merci quand même…
Mon choix était fait mais il m’a fallu encore attendre la fin du mois d’octobre pour le début des opérations.
Ils sont débordés !

Bref, ça y est, Chacha est envahie par les gravats, les perceuses marchent à fond la caisse et le marteau tape à tout va. Bonjour mes oreilles..
Je passe d’une pièce à l’autre pour ne pas gêner le gentil monsieur qui pose mon carrelage dans mon entrée (commandé gris foncé.. arrivé gris clair !)
Ça commence..
Impossible d’aller aux toilettes, « le sol n’est pas sec, madame », impossible de monter à l’étage (idem..), il ne me reste plus qu’à me réfugier dans le salon.
Et vous savez quoi, les zamis(es)?
Je suis envahie par les cartons de ma livraison IKEA.
(Deux canapés, un matelas, deux sommiers, un dressing, etc..)
Ne rigolez pas, je suis redevenue une jeune étudiante qui équipe son appart.
Mes vieux meubles sont donnés ou revendus à moindre prix.
Rien ne se perd !
Que du neuf pour apprécier les prochaines années dans ma chaumière.
Alors, je fais du gymkhana, à droite, à gauche.. et je me suis trouvée un petit coin au fond à droite pour vous écrire 😀
Le bonheur !!

Allez Chacha, un peu de patience, des bouchons dans les oreilles pour le bruit de la chignole, une pince à linge sur le nez pour les odeurs de peinture, un masque pour la poussière.. et ensuite, je ne te raconte pas, une vraie case de luxe !!

Chronique publiée le 4 novembre 2021
Lire les (4) commentaires

Clic et plume

Ma cabane au fond des bois…

Mazette, quelle affaire !
Il y a quelques jours, j’ai fait une virée avec six potesses, anciennes camarades de maternelle.
Eh oui, nous nous retrouvons régulièrement pour refaire le monde et prendre du bon temps entre nous.
Les quelques rides sont là et les caractères n’ont pas changé, mais la bonne humeur est toujours présente !

Nous sommes allées rendre visite chez l’une d’entre nous dans la région parisienne.
Les chambres étant toutes occupées, j’ai choisi de dormir dans la magnifique cabane située dans la forêt, au fond du grand jardin.
Une vraie cabane, les zamis(es), pas une p’tiote maison de rien du tout, un abri en zinc ou une hutte en rondins, non, une vraie case de Robinson toute en bois, sur pilotis.
Une chambre avec petite salle de douche et cuisine au Rez-de chaussée et une chambre en mezzanine pour ma gentille colocataire.
Parce que, mes cheris(es), impossible pour moi de passer la nuit toute seule au milieu de tous ces arbres !
Ils m’angoissent…

Donc, très fière de pouvoir surmonter cette peur, je passe la première nuit avec le bruissement des feuilles et le hululement des chouettes (enfin je crois..😇)

La deuxième nuit, ce fut une autre affaire..
Un petit souffle dans mes cheveux, quelques brins d’herbes qui s’envolent, une plume 🪶 qui danse dans le ciel, trois gouttes de pluie.. rien de grave dans la journée !
Entre les balades, les apéros, les découvertes et les fou rires, nous n’avions pas le temps de regarder ces messieurs à la télé, et ce n’est qu’a la tombée de la nuit que nous avons pris conscience que le Petit Jesus allait souffler dans sa trompette un peu plus fort que d’habitude.

Ma copine de cabane et moi même sommes parties dans notre jungle, une lampe torche à la main et la fleur au fusil..
Les arbres commençaient à s’agiter dans tous les sens et la pluie arrosait nos visages.
Arrivées dans notre « chez nous », vite au lit avec la couette remontée jusqu’aux oreilles pour conjurer ma peur.
Et alors… et alors …
Un bruit d’enfer, des sifflements, des arbres qui se tordent, des branches qui volent, certaines se sont abattues sur le toit, bref, une tempête de tous les diables…

Mais, Chacha, grande exploratrice de tous les temps, a surmonté sa frousse. De grandes respirations, « on expire.. on souffle.. », on ferme les yeux et on imagine un endroit de rêve avec une personne de rêve.. on s’étire dans son bed, on chante une chanson douce, on ne pense pas au pire (par exemple la cabane qui prend le large, poussée par le vent 😄), bref on assume et on essaie de dormir !

(Ma coloc dormait à poings fermés, je la soupçonne même d’avoir fait du bruit avec son nez !😉)

Le lendemain matin, ma camarade propriétaire de cette jolie maison m’a annoncé qu’un arbre était tombé à côté de ma ptite cabane.. ce n’était pas mon jour !

Me voilà Robinsonne en chef, digne d’accompagner Vendredi sur une île déserte.
Un bon poisson pêché avec mes petites mains, trois feuilles de bananier, une noix de coco, et voilà mon dîner prêt pour la journée.

Bon, j’arrête de délirer…
Je sais simplement qu’il faut de temps en temps surmonter ses peurs.. facile à dire, non ?

Chronique publiée le 28 octobre 2021
Laisser un commentaire

Clic et plume

Parole d’enfants…

L’autre jour, mon petit fils « que j’aime de tout mon cœur » me regarde, l’air innocent.. ça y est, me dis je en moi même, il va me poser une question à laquelle je ne pourrai pas répondre !

Ça n’a pas loupé 🤨
Il regardait une photo de son grand père, parti il y a quelques années.
Chacha, remplissant son rôle de grand mère qui sait tout, était sur le qui vive…
« Il va me la poser….il va me la poser….il va me la poser »
Yes !!!!
«Micha, dans quel véhicule il est parti au ciel, Grand Pierre ? »
Bon, il faut savoir que mon Sachou de 4 ans répète tous les mots exprimés pas son père… et là, le père en question (mon fils, donc) a décidé de nommer son engin de locomotion « véhicule » et non « caisse » ou « voiture » comme tout le monde. C’est l’ancien langage qui resurgit.. 👏👏
Bientôt, il dira « automobile » comme son arrière grand père !

Bref, il me fallait répondre à cet enfant..
Une fusée ?… soyons dans le coup.
Ma Twingo ?.. il va me rire au nez !
Le TGV ? Pourquoi pas ? 600 millions d’heures, c’est pas long.
Le bateau ? Bonjour le mal de mer.
Le vélo (pardon, la bicyclette) ? Pas assez rapide
La trottinette ? Il me prend pour une tâche.
Mes pieds ? Il me prend pour une super vieille tâche

Alors, les zamis(es), quelle serait votre réponse?
Ne lui parlez surtout pas de l’âme qui quitte le corps et s’envole vers Saint Pierre, prêt à l’accueillir au Paradis.
Le sourire en coin et les yeux grand ouverts , il voudrait d’autres explications que vous ne pourrez pas donner.
« C’est quoi, l’âme, Micha ? Un petit morceau de cœur ♥️ ? »

Au secours, aidez moi car le problème n’est pas réglé..🤨
Je lui ai dit que je me renseignerai.. sinon il reste la solution de demander à ses parents.😀
Ils vont certainement me remercier..

www.clicetplume.com

Chronique publiée le 14 octobre 2021
Laisser un commentaire

Clic et plume

Les copains d’abord…

Quelle semaine mes zamis(es) !

Merveilleuse, extra, super, géniale, fantastique.. les mots me manquent pour décrire ces quelques jours passés avec des copains/copines tous aussi sympas les uns que les autres.
J’étais la seule « solo » au milieu de « messieurs/mesdames » unis dans le mariage depuis quelques années 👏👍😉.

Et c’est là que vous vous apercevez que l’amitié, c’est un cadeau du ciel..
Quand j’étais jeune (!), mariée (!) et mère de famille (!), nous passions nos vacances avec un ou deux « messieurs/mesdames »dans le même cas que nous. Bonjour les hurlements des enfants qui ne vous appartiennent pas, les régimes alimentaires des uns et des autres, les caprices, les horaires différents.. et j’en passe… mais nous étions tous jeunes mariés, amoureux et béats devant nos bambins !

Aujourd’hui, j’ai découvert la communauté entre « presque vieux » copains. 😇
Nous étions une dizaine à vivre 7/7 jours, 24/24 h pendant une petite semaine dans une jolie maison, dans un cadre merveilleux avec un accueil digne d’une grande maison de maître !

Chacun a mis ses habitudes de côté, son caractère au grenier et ses horaires à la cave…
Nous avons partagé les repas, les salles de bains, les voitures, les discussions, les apéros, les temps de repos, les visites, les moments de plénitude.. le bonheur quoi ! 💃

Chaque matin, j’observais, amusée, la tête de mes zamis(es) au petit déjeuner :
l’un, les cheveux en pétard, se précipitait sur son bol de café pour effacer les nombreux réveils de la nuit,
L’une, la mine chiffonnée (pas de nom…😉), ne déssérrait pas les dents pendant quelques minutes avant de retrouver son joli visage et sa joie de vivre,
L’une arrivait avec son sourire et sa tasse de thé pour partager son bonheur d’être ensemble,
L’un questionnait déjà sur l’emploi du temps de la journée, habillé, rasé de près et sentant bon son parfum préféré..
Une certitude.. le sommeil était en pointillés pour beaucoup d’entre nous !

J’ai vraiment apprécié l’amitié et le partage.
Ces vacances resteront à jamais un merveilleux souvenir..!

www.clicetplume.com

Chronique publiée le 8 octobre 2021
Laisser un commentaire

Clic et plume

Il est interdit d’interdire…

Avant, on ne pouvait pas mettre ses doigts dans son nez et bailler sans mettre sa main devant sa bouche, c’était très mal poli.
Avant, les hommes étaient galants, ils laissaient passer ces dames devant eux et leur faisaient une petite bise délicate sur la main pour leur dire bonjour.
Avant, on envoyait des fleurs ou un petit mot de remerciement après une invitation à dîner,
Avant, les petits se levaient à l’arrivée de leur maître d’école et personne ne parlait sans y avoir été invité.

Ça, c’était avant..
Parce qu’aujourd’hui, les zamis(es), c’est le big changement..

Les mouquils de son nez et la vue de sa culotte au fond de la gorge.. on s’en moque éperdument.
Le respect a l’école ? Comment, c’est quoi, ce mot ?
Le baise main à la dame ? Fini, terminé.. maintenant, c’est le coup de coude ou la bise indifférente
Bref, le monde change.
Notre progéniture se retrouve avec de moins en moins de contraintes, ce qui n’est pas sans dommages et répercussions.
Quant à nos hommes, on leur glisserait bien dans le creux de l’oreille, des petits passages du « livre de la galanterie » !

Nous arrivons dans une époque où les mots « liberté », « respect », « valeur » ont de moins en moins de sens.

Prenons l’exemple de la liberté :
Anouchka, grande prêtresse des interdits, voudrait, si elle monte sur le podium, limiter la vitesse de nos petits véhicules à 110 km/h sur l’autoroute. Ça la titille les voitures en ce moment !
Interdiction d’acheter un bolide..

La petite tapette sur les fesses rebondies de nos héritiers est désormais passible de quelques années de prison.
Interdiction de punir nos enfants, même s’ils sont violents, effrontés et mal élevés..

Dans les pâtisseries, les « têtes de nègre » ont été rebaptisées « têtes au chocolat ».. (que fait on avec les « religieuses » et les « pets de nonne »?)
Interdiction de mettre de la couleur sur les mots..

Si tu veux fumer ta clope, va dehors et te geler tes petites menottes.
Interdiction de se faire plaisir et d’enfumer les autres ..😡
Sur ce point, je suis ok, pas vous ?

Si tu veux devenir pompette, un verre d’alcool suffit.
Interdiction de siffler ta bouteille de rosé..
et si j’ai envie de danser sur ma table, chez moi, toute seule ?

Si tu veux critiquer un politique, fais le en catimini et non sur les réseaux, sinon, harcèlement !
Interdiction de donner ton avis, garde le pour toi, parce que, de toutes les façons, ton candidat ne vaut pas tripette !

La liste est longue et ce n’est pas fini.
ILS ont décidé de nous mener la vie dure.
Alors, c’était mieux avant ???😇

Je viens de me relire… Chacha, ta chronique est un peu décousue.
M’est égal.. il y a des jours comme aujourd’hui où ça s’embrouille dans mon cerveau. C’est l’intention qui compte, fidèles lecteurs et lectriçounettes.
Pas de blog la semaine prochaine, mais je vous retrouverai dans quinze jours !

www.clicetplume.com

Chronique publiée le 24 septembre 2021
Laisser un commentaire

Clic et plume

Si j’étais présidente…

Cette nuit, tournant comme une malheureuse dans mon lit sans trouver le sommeil, j’ai rêvé que je devenais la première présidente de notre beau pays !
Ah, me direz vous, attention Chacha, tu as de la concurrence..

La brune au sourire carnassier et aux dents longues… voyons, voyons, elle s’appelle comment déjà ? Ah oui, Anouchka
La blonde aux manières polissées et déjà sûre de monter sur la première marche du podium, j’ai nommé Valou.
L’autre blonde, détestée par tout le monde mais portée aux nues par d’autres, la célèbre « Peine à….? »
L’ancien sportif aux cheveux blancs, sérieux et séduisant, Nierbar.
Le petit, tout excité, refusant la concurrence, Bebert bien sûr.
Le chroniqueur à la langue bien pendue.. Zamours ?
J’oubliais Jupiter, notre premier de la classe, le cerveau en ébullition et le programme en foufelle..
Et bien d’autres encore !

Bon, les zamis(es), ça ne me fait pas peur 😇..

Vous voulez connaître mon programme ?

Je construirai plein de petites prisons sur les nombreux terrains vagues et insalubres et j’y ferai rentrer les délinquants de tous bords avec un énorme coup de pied dans le derrière. Pas de sentiments et de favoritisme !

Je mettrai des caméras dans toutes les rues de France, avec une personne derrière l’écran jour et nuit.
J’aimerais bien me balader seule a 10 h du soir sans me faire aborder par un individu glauque et entreprenant (oui, oui, même à mon âge 😌) !

Je ne ferai pas la parité dans les conseils d’administration, gouvernement et autre.
Ah, ah, j’entends les voix féminines s’élever de toute part.
Pourquoi ? Parce que, bien souvent, on choisit des femmes qui n’ont rien demandé et qui ne sont pas compétentes dans ce domaine, juste pour faire nombre égal avec les hommes.
Ça pourrait être dans le sens inverse.. plus de femmes et moins de messieurs 😇

Par contre, je donnerai plus de visibilité aux projets féminins.
Ils sont souvent très aboutis et créatifs.

Toujours par rapport à mes copines, j’enverrai en Guyane, dans un avion spécial, tous les hommes qui se permettent de frapper une femme ou un enfant. Allez zou .. au bagne !

Je prendrai une grande partie du butin du gouvernement pour les donner aux Assos qui se donnent tant de mal pour faire le bien autour d’elles.

J’irai faire des galipettes avec mon fiancé, si j’en ai envie, à la Lanterne, maison secondaire de l’Elysée.. et même que j’emmènerai mon chien Pouce !

Je me baladerai en scooter dans les rues de Paris (masquée et casquée)…pour dévaliser les boutiques avec l’argent des contribuables… euh, non, mon argent !
Ni vue, ni connue..

Je ferai plein de sourires à mes collègues du monde entier pour leur montrer qu’une femme peut gouverner un pays sans être un garde-chiourme.

Dernière chose, entre autres..
je choisirai un gouvernement avec des hommes et des femmes honnêtes et compétents, qui ne se la pètent pas et qui ont compris les désirs des Français.
Pas facile !

« On ne ment jamais tant qu’avant les élections, pendant la guerre et après la chasse » Clemenceau

www.clicetplume.com

www.clicetplume.com

Chronique publiée le 16 septembre 2021
Laisser un commentaire