Abonnez-vous et recevez l’essentiel de l’actu par mail chaque semaine

Clic et plume

caprices de stars..

Il existe, en France, un métier qui n’est exercé que par un millier de personnes, dont très très peu de femmes..
Concierge dans un hôtel.
Il faut satisfaire tous les caprices des clients , ce qui est, quelquefois, le parcours du combattant.. mais ils y arrivent !
Voici quelques exemples de demandes, originales, on peut le dire..
Britney Spears, aurait, selon le “Sunday Mirror” demandé en 2004 à ce que le Devonshire Gardens de Glasgow n’accepte aucun client pendant sa présence.
Mariah Carey, célèbre pour ses caprices, aurait ordonné que les robinets de sa suite soient remplacés par des robinets en or et de l’eau minérale pour son bain !
De concierge à concierge, on se raconte les demandes rigolotes et fantaisistes. Et on se souvient des très généreux pourboires qui vont de pair. En vrac et dans le désordre : une calèche, tirée par quatre majestueux chevaux, est arrivée, en plein hiver sur le boulevard du Temple, pour emmener ses passagers visiter Paris d’une manière… différente. En janvier, un Autrichien a eu une violente envie d’offrir à sa fiancée du muguet, qui ne pousse qu’au mois de mai ! Des serres spécialement chauffées pour l’occasion ont fait le miracle. Le tout facturé 300 euros. Dans des palaces, il n’est pas rare de faire installer, dans la chambre d’un accro du jeu, un minicasino avec machines à sous, tables de jeux-poker, black jack-, roulette et vrais croupiers. On a vu aussi des strip-teasers offerts par un client à sa mère pour fêter les 65 ans de celle-ci ! Ou deux wagons entiers d’Eurostar réservés pour une famille de cinq personnes qui ne veut pas être dérangée. Une visite privée de Versailles, la nuit, avec des dizaines d’acteurs en tenue Grand Siècle pour une seule et unique personne. En vingt-quatre heures, on a arrangé une soirée anniversaire dans un château avec tout le folklore médiéval (troubadours et trouvères, chevaliers en cote de mailles, etc.). * source Le Point
Un concierge a loué en catastrophe une salle de basket pour une star de cinéma américaine qui voulait marquer quelques paniers en toute tranquillité. Et a acheté 400 kilos de sucre de régime pour un cheikh arabe qui voulait en constituer un stock et le rapporter chez lui.
Bref, le concierge ne doit jamais laisser partir un client insatisfait. Il fait partie des personnes indispensables dans un grand hôtel. Vous avez la vocation ??

Chronique publiée le 10 avril 2015
Laisser un commentaire
Leave a comment