Abonnez-vous et recevez l’essentiel de l’actu par mail chaque semaine

Clic et plume

Tamalou….?

J’ai la hanche qui se débranche
Et puis les jambes qui flanchent
J’ai les yeux qui bigloutent
Les oreilles c’est pareil
J’ai les pieds qui fourmillent
Et les mains qui frétillent
J’ai le dos en compote
Et les genoux qui fricotent
J’ai la tête qui migraine
Et l’cerveau à la traîne
J’ai le cou plein d’arthrose
J’le mettrai bien sur pose
J’ai le foie en sursis
les seins tout petits
Et le cœur qui s’emballe
J’ai l’coccyx qui se dévisse
Et mes cheveux s’font la malle
Il faut bien que j’guerisse
Ah mon Dieu, que c’est embêtant
d’être toujours patraque….

La Chacha est mal en point, me direz vous mes chéris(es)
Nein, non, no, nenni..
Tout va bien, mais je suis à deux doigts de faire un « beurneaoute »
Oui, je sais, ce n’est pas le moment, mais les événements actuels me donnent le bourdon.
Chaque éternuement, petite quinte de toux ou un coulage de nez me font passer pour une paria aux yeux des autres.
Bon, je ne vous raconte pas mes « bouffes » qui rosissent mes joues, alors là, c’est tout de suite fièvre, hôpital, monsieur Coro…..

Attention, une ennemie est prête à passer à l’attaque.
Madame Grippe est en embuscade. Elle est tapie dans un coin et observe tout ce brouhaha provoqué par son confrère.
Comme elle n’est pas bonne joueuse, son heure d’arrivée est imminente .
Friande de personnes âgées et fragiles, elle peut être méchante comme toute personne atteinte de ce vilain défaut qu’est la jalousie..

Fuyez, les copains, prenez vos jambes à vos cous et allez vous réfugier dans les campagnes ou au bord de la mer.
L’air y est bien plus sain que dans « ces métropoles » infectées par ce virus.
Vous pourrez festoyer, recevoir plein de potes, aller au resto jusqu’à pas d’heures, assister au spectacle du village voisin, vivre…

Grrrrrrr, Jupiter nous a bien plombé le moral..
Mais connaissant nos compatriotes dociles et compréhensifs (😇), dans quelques mois, tout cela ne sera qu’un mauvais rêve et nous pourront retrouver notre notre envie de vivre !

Dernière minute… un couvre feu nous empêche de pointer le bout de notre nez ! A plus restos, cinémas, concerts, copains itou, itou..
Alors, puisqu’il faut rester dans nos pénates, le Professeur Chacha vous conseille de faire des bébés, d’allumer votre télé, de sortir vos bons vins et d’inviter vos voisins.
Monsieur Coro ne sera pas le bienvenu..

Retrouvez tous mes billets d’humeur sur
www.clicetplume.com

Chronique publiée le 23 octobre 2020
Laisser un commentaire

Clic et plume

Mauvaises nouvelles…

Copains/copinettes, ce billet d’humeur commence par un titre négatif, je confirme et ne voudrais pas vous plomber votre journée, mais avouez que l’air du temps n’est pas très sain !

Des policiers qui se font tirer dessus par une quarantaine d’individus, une tempête qui prive de logements des centaines de personnes, un virus qui masque une population entière sans parler des dégâts économiques, un temps qui ne cesse de changer et maintenant Jupiter qui décide un couvre feu…! Où allons nous ?
Comment voulez vous vivre sereinement dans ce climat délétère ?

Aujourd’hui, je fais partie de cette catégorie de personnes qui ne se lèvent plus à pas d’heures pour aller au boulot, alors tous les matins, je prends mon temps. Quel bonheur de ne plus avoir d’horaires. Je prends mon p’tit dej tranquillement en regardant les news sur ma tablette.
Alors, que vous dire… je suis touchée par ce déferlement de mauvaises nouvelles et cherche vainement un petit détail sympa, une annonce rigolote, un ciel bleu Marine, un couac désopilant… dur, dur !
Le monde est fou.. j’aurais bien aimé qu’il soit fou/foldingue et non pas fou/dangereux.

Pour palier à cette atmosphère anxiogène, le Professeur Chacha vous propose plusieurs solutions :
1. ne pas croire toutes les sottises exprimées autour de vous
2. prendre du temps pour vous
3. prendre soin de vous
4. Acheter des fleurs
5. Acheter de la lingerie en soie
6. Se nourrir essentiellement de vos plats préférés
7. Faire des câlins
8. Mettre du rouge à lèvres sous votre masque
9. Vous habiller cool
10. Faire du sport
11. Faire du sport en chambre
12. Aller au bistrot
13. Faire des petits prouts ou des rototos .. j’efface !!😏
14. Voir les copains
15. Aller au marché
16. Allumer votre cheminée
17. Rire, rire, rire..
18. Sourire, même derrière ce satané bout de tissu !
19. Danser avec vos petits enfants
20. Chanter dans vos toilettes
21. Boire du bon vin
22. Faire des rêves
23. Ne rien faire
24. dire des gros mots
25. 🥳🤩😘😇………

Vous suivez ?
Je suis sûre que vous avez d’autres idées, c’est super !
En tant que petite poussière dans ce monde de cailloux, je revendique le droit d’être heureuse et surtout je réclame un avenir serein pour nos enfants et petits enfants.
A qui s’adresser ?

Chronique publiée le 15 octobre 2020
Laisser un commentaire

Clic et plume

Mon chez moi…

Coucou les copains/copines
Brrrrrrrr…. vous n’avez pas le moral ? Le monde est en ébullition ?
Vous n’osez pas sortir de chez vous ?
Monsieur Coro nous fait peur… et il y a de quoi !
Alors, offrons nous un petit moment de rêve et de projet.

Si je vous dis le mot « déco », vous me répondez ??
« Ah… j’adore ça..!! »
« C’est ma passion… »
« Je suis fan… »
Il est rare de trouver des personnes indifférentes à la décoration de leur petit home.
Même les zommes s’y sont mis !
Je les vois déambuler dans les rayons de papiers peints ou de luminaires la mine sérieuse et le porte feuille rempli, sachant très bien ce qu’ils veulent..
De temps en temps, d’humeur badine mais un peu perdus, ils vous demandent un conseil que vous vous empressez de leur donner.. eh, les filles, on s’y connaît en trouvailles !

Il fut un temps où je travaillais dans la grande distrib, chez Saint Maclou et j’ai dû faire un petit stage en magasin.. celui-ci vendait tout ce qui se rapportait à la maison. Lorsqu’une personne me demandait d’assortir ses murs avec les sols, je me réjouissais, me frottais les mains et elle repartait avec du papier peint, du parquet, des rideaux et un tapis !
Bonne vendeuse la Chacha.. la déco, je m’y connais.

Et voilà que, l’âge avançant (désolée de vous bassiner avec ça..), j’ai ma tête qui se met à fourmiller d’idées d’aménagement pour ma maison.
Bien entendu, elle est très bien comme ça… mais comme toute femme un peu « normale », je caprice, je frivole, je futile, je foucade…
Bon, je vous raconte :
Mon sweet home a une petite trentaine d’années et j’y ai mis le doigt de pied il y a quinze ans. J’ai cassé des murs, j’ai changé les sols, j’ai peinturluré les meubles, j’ai tricoté des plaids, j’ai cousu des rideaux, j’ai bricolé des lampes, j’ai troué mon porte monnaie pour acheter des canapés, des fauteuils, des tables, des tapis, itou, itou…
« Comme elle est belle, ta maison » me disent les copines.
Yes, je sais, mais…
« Changement d’herbage réjouit les veaux »
Alors voilà ma grande lubie du mois :
Je voudrais abattre des murs, agrandir une chambre, changer la moquette pour du parquet, repeindre, habiller mes fenêtres de rideaux en lin, acheter un nouveau canapé (merci chien Pouce d’avoir détruit mon « fétiche »), des nouvelles chaises, un nouveau lit (torticolis tous les soirs..) et surtout me créer mon univers « spécial Chacha » au rez de chaussée.
Une chambre maouste, une salle de bains de princesse, un dressing de foldingue… wahou..!!!!!

Petit problème mes zamis (es), les sous..
Je pense déjà ouvrir une cagnotte pour que chacun y glisse son euro 🤪, ou faire la manche à la sortie de mon église, ou vendre mon corps à un malvoyant 😉(je plaisante.. suis trop vieille!) ou encore jouer au Loto et pourquoi pas chanter dans le métro ?

C’est chouette d’avoir des projets, ça vous trotte dans la tête et ça vous sort de cet atmosphère morose..
Un petit tour dans les magasins de déco pour vous faire rêver (j’ai un petit faible pour Blue Cargo à La Madeleine 😇).. et vous voilà déjà propriétaire de la plus belle maison du Monnnnnde !!

www.clicetplume.com

Chronique publiée le 9 octobre 2020
Lire les (2) commentaires

Clic et plume

Bobos Écolos… molo !

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mes lectriçounets(nettes) mais j’ai l’impression d’être envahie par une marée verte qui est en train de nous engloutir tout doucement.. bene ou pas bene ?

Ces dernières semaines, deux élus nous ont bien fait rigoler avec leurs décisions :
l’un de supprimer l’Arbre de Noël de la Mairie parce que c’est du bois mort (et votre bureau, il n’est pas en bois ?).. je voulais mettre un petit surnom désagréable, mais je m’abstiens car il est Maire quand même..
L’autre de supprimer le Tour de France (ça fait de la poussière.. atchoum !!)..
Tout cela est un peu surréaliste, et ce sont des élus.
Et voilà que le numéro deux du gouvernement, madame Pompiliiiiii écolo plus vraie que vraie, vient de faire voter une loi qui interdit les animaux dans les cirques, les spectacles de dauphins, etc…
Pauvres enfants qui ne pourront plus écarquiller leurs yeux devant les tigres obéissant au dompteur ou les dauphins sautant joyeusement dans le bassin..
Et les zoos, leurs jours sont ils comptés ?

L’avenir est pessimiste..

Dans le temps (j’adore dire ça..), nos aînés (encore plus vieux que moi..) se nourrissaient des légumes et fruits de leur jardin, leurs bouteilles étaient consignées, ils s’habillaient avec les vêtements déjà utilisés dans la famille, ils s’amusaient avec des jouets en bois confectionnés par leur père, ils étaient écolos…
Vous me direz qu’ils fumaient comme des pompiers, oui c’est vrai..
Ils se chauffaient au charbon… oui c’est vrai..
Les éléphants et les lions côtoyaient les jongleurs et les acrobates dans les petits cirques de village.
C’était comme ça, personne ne se plaignait et surtout nous n’avions pas des gouvernants qui nous interdisent de vivre..

Il y a une quarantaine d’années, on découvrait une nouvelle consommation avec des papiers jetables, des emballages plastiques, des pectisides, des nouveaux produits ménagers, des plats sous vides, itou, itou..
On s’éclatait… c’était nouveau mais pas très bon pour la santé.
Bonjour les E230, 235…. présents dans chaque aliment acheté au supêrmarket.

Aujourd’hui, il faut tout recommencer et les « bobos écolos »s’en donnent à cœur joie.
L’autre jour, je circulais sur l’autoroute en rentrant d’Orly et je me suis sentie oppressée..
Au secours, des dizaines et des dizaines d’éoliennes me gâchaient la vue de ce joli bocage.. et en plus, malgré le vent qui soufflait un peu ce jour là, leurs affreuses pales ne tournaient même pas !
Savez vous que ces engins de 187 m maximum de hauteur sont des descendants des moulins à vent ?
Leur mât peut être en acier ou en béton.. mais alors que faisons nous de celles qui ne fonctionnent plus ? That is the question. Bonjour le recyclage.

Bien sûr, les gens de couleur verte vont me sauter dessus, m’insulter (chose courante sur Facebook..)ou me dire que je ne comprends rien.

Ok, les copains, on supprime les pesticides, avez vous une idée de produit de remplacement ? Mes pavés sont très poilus depuis que je ne plus les arroser de R…..p.
J’ai tout essayé, le vinaigre blanc, l’eau de mes pâtes, le pipi de mon chien, le bicarbonate de soude, etc… ils sont toujours aussi velus.. une solution ?
Ok les copains, on se nourrit mieux et bio, avez vous un plan pour faire baisser les prix ? J’ai essayé le potager.. la cata.. c’est un champ de bataille !
Je suis prête à tout..

J’etais une des premières à faire le tri dans mes poubelles (je fais des kilomètres pour aller porter mes bouteilles et cartons dans ma poubelle verte)
Mon vélo me sert de moyen de locomotion pour aller faire quelques courses (avec la peur du voleur..)
Je mange de plus en plus de produits bio (pas tous terribles et mon porte monnaie souffre..)
Je mets mes livres d’occasion dans la petite boîte rouge installée dans le Parc voisin..
J’ai ouvert un dépôt vente de vêtements avant tout le monde..
Je revends mes fringues sur internet, j’adore ça !
J’essaie d’acheter « made in France ».. pas toujours facile.
J’ai délaissé ma chère baignoire pour une douche quotidienne..

Tu vois, monsieur le faiseur de leçon vert, on fait ce qu’on peut !

Comme tout le monde, j’ai envie d’un monde « bisounours » pour mes petits enfants. Accrochons nous mais ne faisons pas n’importe quoi..

www.clicetplume.com


Chronique publiée le 2 octobre 2020
Laisser un commentaire

Clic et plume

Les zommes…


Oh, que je les aime, les hommes !
Malgré mon environnement masculin (4 frères, trois fils, quatre petits fils…), je ne les ai vraiment découverts qu’il y a quelques années lorsque je me suis retrouvée seule.

Petite, je vouais une grande admiration pour les garçons.
Ils me paraissaient forts et courageux, vous savez ils jouaient à la guerre, aux petites voitures, aux Indiens.. ils poussaient de grands cris et se croyaient les plus costauds de la terre !
Tout ça parce qu’ils avaient un zizi.. mais notre foufoune et nos deux « poets/poets » valaient bien leur « service trois pièces », non mais, camembert !!
(Excuse me pour ce ton un peu égrillard..)

Plus tard, je me suis mise à les regarder d’une autre façon..
Ah, ah.. vous allez me dire, la Chacha était sur des charbons ardents.
Et bien non les zamis(es), scolarisée chez les bonnes sœurs, les garçons n’étaient pas admis. J’avoue, j’ai fait une ou deux fois le mur de l’école pour retrouver mon petit copain, lui donner la main et lui faire
un chaste baiser (😏)..

Les yeux langoureux, les petites manières, l’attente au bout du téléphone, les messages d’amour, le cœur en chamade, tout ça, c’est arrivé après !
Je voyais mes amis devenir des hommes.
Perchés sur leurs mobylettes ou au volant de leur 2CV, ils étaient fiers de faire tourner le moteur et de nous emmener faire un tour dans la campagne.
La vie était insouciante..

Au début du mariage, l’Homme est parfait, il correspond à ce que « nous attendons », on l’admire et le chérit.
Puis, au fur et à mesure des années qui passent arrivent les malentendus et les affrontements. Rien de grave..
Chacun veut avoir raison et c’est celui qui a le plus de ténacité qui l’emporte.
Et c’est là que l’on s’aperçoit que notre idéal masculin ne fonctionne pas du tout comme nous.
S’il y a un problème ou autre, l’Homme appuie sur un bouton pour le résoudre.. et nous, les femmes, sur plusieurs ! Il ne perd pas de temps à discuter comme nous le faisons quelquefois pendant des heures, pas vrai les copines ?
L’Homme est un « taiseux ».. qui ne veut pas d’histoires.. un peu lâche, peut être ? Pardon les amis..
Il aime son indépendance et ses copains.
Il aime son canapé, les pizzas, le Mac Do, la bière, sa voiture, le sport, les femmes et sa famille.

L’Homme est un grand gamin qui aime rire de tout.. enfin sourire de tout ! Il sait aussi exprimer sa colère quand quelque chose se met en travers de sa route… et là, les copines, il crie tout seul dans son coin ou alors il boude, il boude…
Affalé dans son canap, il allume la télé et rumine.
Ça peut durer une heure, deux heures ou plusieurs jours.
Bonjour la communication !
Un conseil les filles, attendez que ça passe, vous verrez il reviendra avec la bouche en cœur et un verre à la main comme si de rien n’était.

Je caricature, évidemment les copains. Si vous venez sonner à ma porte pour faire une réclamation, je vous accueillerai avec le sourire, c’est ma seule défense !!

Les hommes sont des êtres à part, pas du tout faits comme nous..
Mettre tout le monde sur le même pied d’égalité n’est pas toujours évident..
Mes fils et petits fils ont, dès leur jeune âge, endossé le rôle de policier et de bricoleur.. et ma petite fille celui de princesse.
Rien ne leur était proposé ! C’est dans les gènes, non ?
Féministe…oui, mais à dose raisonnable !

Je les aime moi, les zommes..

www.clicetplume.com

www.clicetplume.com

Chronique publiée le 25 septembre 2020
Laisser un commentaire

Clic et plume

Moi… vieille?

« La vieillesse est un naufrage » disait le Général de Gaulle.
Bon, ça, c’est lui qui le dit. Tout le monde n’est pas du même avis.

Je connais une dame qui connaît une dame qui connaît une dame qui connaît une dame.. (ché misotte)
Pour elle, vieillir ne fait pas partie de ses angoisses.
A chaque période de sa vie, au terme de ses « dizaines  », elle se dit que la vieillesse est encore loin..
Ben vrai, ma ptite dame, il est fort peu probable que vous puissiez retrouver vos années de jeunesse, laissons faire la vie..

Je fais partie des « baby boomers », vous savez ceux qui sont arrivés dans l’allégresse de l’après guerre..
J’ai connu la «révolutionne » de 68 avec les pavés dans les rues et l’émancipation à notre porte..
J’ai fait partie des premières adeptes de la pilule avec tous les effets secondaires.. mais quelle liberté !
Je suis devenue majeure à 21 ans, quelle attente..
J’ai quitté mes parents à l’âge de 19 ans
J’ai commencé mon premier boulot le lendemain sans diplômes..
Mariage à 22 ans, premier enfant à 25 ans… douze expériences professionnelles, et ainsi de suite !
Aujourd’hui, après quelques aléas dans ma vie, je n’ai pas peur de la vieillesse.
Je la découvre, je la déguste, je la savoure..
A quoi bon l’ignorer puisque de toutes les façons, elle est là qui nous guette ?
Autant la chouchouter car elle peut nous réserver quelques surprises agréables !

C’est chouette les zamis(es), je peux rester dans mon lit chéri sans penser au réveil ni aux rendez vous qui m’attendent.
Je peux voir mes copains/copines sans avoir le stress et les soucis du boulot.
Je peux partir au gré du vent (tant que je le peux..)sans rendre de compte à personne.
Je peux aller au Musée, au cinéma, aux expos sans me poser de question.
Je peux aller chercher mes petits enfants à l’école sans courir dans les transports en commun.
Je peux les gâter, les pourrir, les embrasser (enfin jusqu’à maintenant..) comme et quand je veux (enfin, avec l’accord des parents..)
Je peux voir mon amoureux comme bon me semble..

Alors, c’est vrai, je ne peux plus faire des pirouettes comme à 10 ans,
Je ne peux plus aller au concert comme à 20 ans (mes oreilles explosent..)
Je ne peux plus jouer au tennis comme à 30 ans (mes gambettes tremblent..)
Je ne peux plus danser le rock comme à 40 ans (mon corps est rouillé..)
Je ne peux plus lire sans lunettes (mes yeux piquent..)
Je ne peux plus entendre sans monter le son (mes oreilles faiblissent..)
Une gentille dame m’a proposé sa place dans le tram l’autre jour (j’ai, malgré ma grande fatigue, refusé..)
J’ai frôlé le grand départ il y a quelques années et je m’en sors bien..

Well, j’arrête là, vous allez paniquer les jeunes.
La vie est une suite de rendez vous.
Je ne sais pas ce que sera demain, mais moi, je vous le dis, tant que votre sourire et votre optimisme prendront le dessus de ce climat anxiogène, vous avez encore pas mal d’années à vivre, parole de Chacha !

Je vais même de ce pas me chercher dans les prochaines années une maison de béguinage pour pouvoir partager mes souvenirs tranquillement avec mes voisins et mes copains/copines autour d’un petit verre de rosé dans mon jardin fleuri ! Beau projet..
Et vous savez quoi, eh bien, je rédigerai toutes les semaines un petit journal pour les résidents avec tous les cancans et autres nouvelles de la Maison..
Elle est pas belle la vie ?

Chronique publiée le 18 septembre 2020
Lire les (2) commentaires

Clic et plume

Chacha au pays des virus

Et Pouf…… ça y est, monsieur Coro a frappé à ma porte..!

Il s’était caché dans un des bars d’une station très connue (vous savez celle qui abrite les amours de vacances de notre Jupiter) fréquentés par nos héritiers !
Un bisou par ci, une poignée de main par là, un postillon alcoolisé par ci, une danse collée/collée par là… monsieur Coro s’est bien amusé.

Résultat de ce Week End de copains, mon fiston qui séjourne pendant deux semaines chez moi a commencé à éternuer, tousser, un peu de fièvre, une grosse fatigue et une humeur de chien… merci monsieur Coro !
Bien entendu, son frère, venu lui exprimer son amour fraternel, a chopé le microbe et se retrouve couché avec une forte fièvre et tout le reste.
Sa femme l’a suivi.. restent les enfants et votre « « servitrice ».. rien !
Et pourtant, je fais partie des personnes fragiles avec mon grand âge et ma maladie qui me classe dans la classe ADL de la Sécu.

En bonne française et pour ne pas contaminer mon entourage, je me suis isolée dans mon canapé fétiche pendant le temps imparti.. mais j’en ai marre, j’en ai marre !!
Mon petit fils a été retiré de son école après une semaine de rentrée et les collègues de mon fiston ont été mis en quarantaine.
Vous voyez le désastre et les conséquences de ce petit bacille ?
Dégage monsieur Coro !

Je ne vous raconte pas le calvaire pour passer un test… aucun labo ne répond au téléphone, aucun labo ne prend de rendez vous même si vous vous déplacez.
Vous allez me parler des infirmières.. et bien, nenni, elles n’ont le droit de faire que trois tests PCR par semaine, vous voyez le tableau ?
Bref, message du gouvernement : testez vous… oui, messieurs les cretins, mais comment ?
Vous verriez la file de débiles devant les labos.. beaucoup viennent là sans raison, juste pour se rassurer, et par contre, les urgences, on leur donne rendez vous dans une semaine !
Dans quel monde vivons nous !!

Bref, me voici masquée, distanciée, isolée, énervée..
Faites attention les copains/copines, ça n’arrive pas qu’aux autres !

www.clicetplume.com

Chronique publiée le 11 septembre 2020
Laisser un commentaire

Clic et plume

To Be or not to Be Mask..

Lettre du Professeur Chacha Lafouch à ses compatriotes

Chers amis(es)

Notre pays est en guerre.. c’est Jupiter qui l’a dit !
Bon, je sais, l’ennemi n’est pas une armée de fous furieux (encore que nous en ayons quelques uns à fusiller..) mais simplement un minuscule petit virus de rien du tout qui chamboule notre vie.
Nous l’avons échappé belle !
Jupiter (toujours lui..) nous a expressément demandé de rester dans nos pénates pendant une durée de deux mois pour faire fuir monsieur Coro. Les hôpitaux étaient surchargés et le Paradis a accueilli beaucoup trop de nos concitoyens.
Il est vrai, certains d’entre eux étaient peut être très âgés ou déjà malades, mais ça n’empêche, ils auraient pu encore boire du bon vin, profiter de la vie et embrasser leur famille !

Aujourd’hui, les hôpitaux respirent, les soignants respirent et les Français respirent…
Non, ce n’est pas vrai…
Les Français étouffent dans leur bout de tissu !
Masques en papier à jeter au bout de quatre heures, masques en tissu renouvelables plusieurs fois, nous avons le choix, on ne voit que ça !
Certains d’entre vous se le mettent sous le nez ou carrément sous le menton, le remettent souvent en place, ou poussent des petits cris d’étouffement..
Quel supplice pour les claustros, je compatis !
Je vous avoue que je ne montre pas le bon exemple.. le mien est enfoui dans mon sac et je ne le sors que pour faire quelques courses.
Le laver à 60° seul dans mon lave linge de 5 kg..? Et puis quoi encore, bonjour le gâchis.

Pour vous consoler, dites vous que vos rides sont planquées et personne ne peut deviner votre âge, dites vous aussi que votre eczéma ou le bouton sur le bout de votre nez seront cachés par ce petit bout de tissu.
Je suis comme vous, je pédale, je pédale, un coup masqué, un coup non. Me voilà rue Machine, ouf, pas de masque.. je traverse pour aller rue Trucmuche.. vite le masque ! Ridicule.. qui est l’investigateur de cette décision ?
Certainement un grand Énarque.

Chers concitoyens(nes), ne vous bouffez pas le nez sur les réseaux, chacun est libre de réagir à sa manière.
Je suis moi même perplexe quant au bienfait de ce masque.
Il nous casse les pieds mais on va bien finir par s’y habituer..
Je regrette les jolis sourires aujourd’hui invisibles et je sais aussi que certains d’entre vous ont du mal à entendre la conversation de l’autre (misotte…)
Il nous reste nos yeux pour pleurer ou pour rire. Aux autres de deviner !
Jupiter nous dit que c’est pour notre bien et le bien des autres, un petit postillon et hop vous voilà pestiféré !
Les Asiatiques portent un masque à longueur de journée… pour cause de pollution. Nous n’en sommes pas là.. je l’espère !

J’ai une pensée pour tous ces travailleurs qui vont devoir rester masqués pendant une journée entière et à nos petiots qui vont aller à l’école le visage caché jusqu’à la venue des mamans.

Chers amis(es), ne baissons pas la garde, monsieur Coro ne nous vaincra pas. Non mais, quoi, minus, rentre chez toi..
La vie est trop courte, on ne va pas la gâcher pendant quelques mois à cause de cette petite bacille !!!!!!
Nous sommes tous responsables mais personne n’est condamnable..

Professeur Chacha Lafouch

www.clicetplume.com

Chronique publiée le 4 septembre 2020
Laisser un commentaire